Iticsys Blog

The right place to get updated with the latest trends in IT

NFC (Near Field Communication) : définition, actualité, solutions…

2

La technologie de communication de données sans contact fait office de mini-révolution dans le monde des terminaux mobiles. Elle pourrait notamment faciliter les achats via téléphone portable.

NFC1

Qu’est ce que la technologie NFC ?

La NFC, ou Near Field Communication (Communication dans un champ proche), est une technologie simple et intuitive qui vous permet d’utiliser votre téléphone portable à des fins innovantes. Un tag NFC peut être relié à des informations telles qu’une page Web, des réseaux sociaux et toutes sortes d’autres informations en général. Les autres domaines dans lesquels la NFC commence à évoluer sont le paiement, l’ouverture de porte avec des serrures sécurisées sans contact, la connexion à des ordinateurs et bien d’autres encore. Toutes ces actions ont quelque chose en commun, elles impliquent le placement de votre Smartphone (ou tout autre appareil NFC) à proximité (le N dans NFC) de l’élément avec lequel vous voulez interagir.

La technologie NFC fait le lien entre le monde physique et le monde virtuel. En plaçant deux appareils près l’un de l’autre, une réaction virtuelle en découle. Bluetooth et WiFi n’ont pas cette facilité de mise en place. Ainsi, la principale caractéristique de la technologie NFC est la suivante: Elle est automatique! Il n’est pas nécessaire de lancer une application! … It just works! ™

Les utilisations sont multiples : un smartphone peut se connecter à un ordinateur pour télécharger un fichier, un téléviseur échangera des données avec un smartphone… Au-delà, ce sont les marchés du contrôle d’accès, des transactions en magasin  ou des bornes interactives de tout type qui sont concernés, mais aussi les achats par simple approche d’un terminal pourront avoir lieu (achat d’un produit vendu en distributeur en approchant son téléphone portable de la vitre, par exemple…).

Quels sont ses atouts ?

Un des autres atouts du NFC, par rapport à la technologie Bluetooth notamment, réside dans les caractéristiques mêmes des puces NFC : de taille très réduite, elles sont conçues pour qu’un lecteur puisse dialoguer avec plusieurs d’entre elles de manière simultanée, sans risque de collision. Enfin, dernière promesse de la technologie : permettre le paiement sécurisé, via encodage et chiffrement embarqués.

À quoi peut servir la NFC?

La principale utilisation, à laquelle les gens pensent, est le paiement. Les Cartes bancaires sans contact sont de plus en plus fréquentes et un téléphone NFC peut agir comme telle. Cela signifie que lorsque vous êtes dans un magasin et prêts à payer, plutôt que de sortir votre carte de crédit standard vous pouvez mettre votre téléphone à proximité du «lecteur» et effectuer le paiement.

La seconde utilisation qui est fréquemment évoquée, après le paiement, est le contrôle d’accès sécurisé. Beaucoup de bureaux et d’espaces publics possèdent des lecteurs sans contact qui gardent les portes verrouillées et les personnes autorisées peuvent utiliser une carte d’accès pour ouvrir la porte. Encore une fois le téléphone NFC peut jouer le rôle de la carte d’accès et vous ouvrir les portes, quand il est évidemment placé dans le champ (F NFC) du lecteur.

Ceci étant dit, la NFC offre beaucoup de possibilités d’utilisation, nous en avons fait pour vous une liste non exhaustive ici.

Où peut-on voir et utiliser la technologie NFC de nos jours?

La technologie NFC commence maintenant à apparaître dans le quotidien. Par exemple, vous pourriez passer près d’un café et voir un «spot». Au lieu de simplement passer devant, vous pourriez décider de placer votre appareil mobile sur le « spot » et immédiatement, vous obtenez un rabais sur votre boisson préférée.
Le bon moment pour acheter des tags NFC et développer votre propre application, c’est maintenant! Il y a de plus en plus de Smartphone compatible NFC et les cas d’utilisations ainsi que les projets pilotes voient massivement le jour.
Pratiquement n’importe qui peut bénéficier de tags et d’autocollants NFC. Que ce soit les détaillants, les fabricants, les lieux publics, les théâtres, les transports en commun… Ils peuvent en bénéficier car la NFC rend des interactions numériques complexes incroyablement simples. Une simple pression permet même aux utilisateurs finaux les plus novices de tirer parti de ces services. Cette simplicité signifie que de nombreux fournisseurs d’applications, agences de publicité et propriétaires d’entreprise voudront tirer parti de la NFC. Elle peut ouvrir de nouvelles sources de revenus en simplifiant l’accès à certains services publics et privés.
Ai-je besoin dans un premier temps de faire quelque chose sur mon téléphone?
Non. Les téléphones dotés de la technologie NFC sont des dispositifs très sophistiqués, mais simple d’utilisation. La technologie permet un fonctionnement très simple, fondamentalement il suffit de placer le téléphone dans le champ du lecteur pour déclencher une série de communications radio (le C de NFC) entre la carte SIM ou une autre puce sécurisée dans le téléphone et le système « passif » de la NFC. Il vous suffit de vous assurer que le téléphone possède la technologie NFC intégrée et que la lecture NFC soit active.

Qu’est-ce que les Tags NFC?

Tout d’abord, les tags NFC sont les produits que vous pouvez acheter sur ce site. Technologiquement, ils sont un type de puce RFID. Ils sont conçus pour être utilisé à l’aide de Smartphone NFC.
Un Tag comporte trois parties principales: la puce, l’antenne et l’autocollant de papier ou de vinyle. Les Tags NFC ont tendance à être auto-adhésifs, mais n’ont pas réellement besoin de l’être, toutefois dans notre explication partirons du principe qu’ils le sont.
L’antenne capte l’énergie radio formée par le téléphone mobile lorsque celui-ci passe près du tag. Cette énergie nourrit la puce qui va recevoir suffisamment de puissance pour le démarrage et ainsi pouvoir avoir une brève « conversation » avec le téléphone mobile. Le «truc» qui rend la technologie NFC si spéciale, est que cette communication utilise les mêmes ondes radio que la puissance de la puce afin que tout puisse se faire en un seul passage. De cette manière, la lecture d’un tag NFC prend généralement moins d’une seconde.
L’antenne et la puce sont dit « en sandwich », entre deux couches : l’une de papier ou de vinyle avec les graphiques imprimés suivant le désir du consommateur et l’autre étant la partie adhésive de l’autocollant. Cela permet au tag NFC d’être collé dans un endroit approprié et le graphique permet aux utilisateurs d’identifier les tags pour pouvoir les utiliser.
Lorsque le Tag est lu comme décrit ci-dessus, les données du Tag sont alors disponibles pour le téléphone et différentes options de traitement sont possibles. Cela peut aller de l’ouverture d’une page web, à un appel téléphonique automatique ou à l’envoi d’un SMS. Cette simplicité est obtenue grâce à la standardisation du format de codage de données NFC ou NDEF, tel que défini par le NFC Forum.
Parallèlement à la NDEF il y a les normes de types de Tag qui définissent les types de marques différentes et les spécificités de communication de chacun. Tout cela nous offre de très simples mécanismes pour la lecture et l’écriture des tags (l’écriture équivaut au même processus mais en sens inverse).

En quoi les tags NFC sont-ils différents de la RFID?

La RFID est un terme général qui englobe de nombreux types de puce et d’antennes. Les fréquences radio, la distance de lecture et les méthodes de codage des données de la puce peuvent varier énormément. Les Tags NFC, quant à eux, sont très bien définis et précisés par le Forum NFC, mais sont considérés comme une forme particulière de spécifications RFID qui leur permettent d’être utilisés dans un contexte ouvert.

source : identivenfc

Zakaria est un consultant en Telecom depuis 2014 et certifié ITILv3 et ISO27002. Zakaria est également écrivain, se passionne pour les musiques classiques et travaille à améliorer son japonais.

2 Comments

So, what do you think ?